Battements d’Elles

Les « Battements d’Elles » font partie d’un projet commencé il y a plusieurs années maintenant. Je faisais alors du théâtre et me passionnais pour la forme monologuée. J’ai commencé à écrire des textes donnant voix à une femme, parfois inspirée de mon vécu, parfois d’une simple silhouette vue à travers la vitre du bus. J’ai fini par dire certains de ces monologues sur des scènes ouvertes – et quelque fois, des spectatrices sont venues me voir pour me remercier d’avoir mis en mots ce qu’elle avait elle-même vécu.

Alors j’ai voulu continuer à travailler cette forme de monologue de femmes un peu brisées, maquillant leurs rayures derrière la fumée des clopes, des verres de whisky ou d’un humour cynique.

Il m’est arrivée d’être contactée par certaines d’entre elles pour me raconter leur histoire et me demander si je peux en faire quelque chose. Une manière, peut-être, de laisser s’envoler une douleur. J’espère, en tous cas, que c’est ce que permettent ces quelques textes.


La rue des noyés

J’ai connu un marin dans la rue des Noyés. Il s’était amarré au pied de mon comptoir, l’ancre fichée au sol, les yeux dans l’horizon. Sa langue s’est déroulée en voyages par milliers, il a délié la mienne et apposé dessus un goût de liberté. Sa peau portait sur elle…

Lire la suite

Une fissure

Je me souviens de tous les détails. Les murs étaient blancs mais à bien y regarder, là, à la jointure au niveau du plafond, on pouvait voir que la peinture avait jauni. Je me souviens m’être dit que sans doute il fumait. Il y avait aussi une fissure dans le…

Lire la suite

Je t’ai écrit des chrysanthèmes

- Bonjour. Je t’ai acheté des chrysanthèmes. C’est un peu con, non ? Ça fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus, très longtemps, et voilà que je débarque avec des chrysanthèmes. Je suis venue… pour te raconter mon histoire. Il parait qu’il faut le dire avec des fleurs,…

Lire la suite

La corde en moins

J’ai que cinq cordes à ma guitare L’une d’entre elles a pété il y a cinq ans maintenant C’est bête J’aurais du la changer mais je n’ai jamais pris le temps Ou alors, je n’ai pas eu le courage Parce qu’elle faisait partie du même jeu que les cinq autres…

Lire la suite