Le silence des ancêtres

Chaque semaine allongée face à la porte derrière le scellé d’une scène de crime elle remet l’horreur en mots. Assise sur une pile de corps pénétrés elle clame à qui l’écoute que -l’amour est un tour de passe-passe hormonal pour favoriser la reproduction et ainsi assurer la survie de la…

Lire la suite